Voilà enfin mes ravioli pour le kiki ! Il était grand temps ! Il faut dire que ce super thème, proposé par Alhya (A Turtle in a Kitchen), a mis mon imagination en ébullition... Finalement je me suis décidée pour un trio, mais je vais faire des ravioli encore très longtemps avant d’avoir exploité toutes les idées qui me sont passées par la tête !

Voici donc mon trio :

*

trio_ravioli

Ravioli verts, aux betteraves rouges, ricotta et éclats de noisettes grillées
Ravioli roses, aux brocolis, feta et cardamome
Ravioli blancs, à la courge, fromage de chèvre et curry

C’était la première fois que je préparais des ravioli. Pour la pâte, pas de problème, j’ai l’habitude. Mais pour farcir des raviolis et leur donner une belle forme... Quelle aventure ! Je voulais qu’ils aient un joli bord dentelé, alors j’ai vite laissé tomber la roulette à pâte... Finalement je me suis décidée pour un moule spécial, assez difficile à dompter au départ (j’ai bien cru tout faire rater, la première fournée était épouvantable...) mais finalement, maintenant que j’ai compris comment l’utiliser (le principe est simple, mais pour l’appliquer, c’était autre chose...), je crois que je vais le ressortir assez souvent ! Le secret, c’est de mettre très peu de farce (plutôt un gros petit pois qu’une petite noisette ;) ). On obtient des tout petits ravioli, pas super photogéniques (surtout un fois ouverts), mais tout à fait délicieux.  :)

Pour 4 personnes environ:

Pour la pâte :
200g de farine blanche
200g de farine de blé dur
1pincée de sel
1cs d’huile d’olive
4oeufs

Mélanger les ingrédients secs puis ajouter les œufs, légèrement battus avec l’huile et pétrir un peu pour obtenir une pâte lisse. La séparer en trois portion (pour les trois couleurs, blanche, rose et verte).

*

p_te

Pour la pâte rose :
un peu de jus de betterave rouge
un peu de farine (blanche et blé dur mélangées)

Ajouter le jus de betterave à une des trois portions de pâte pour obtenir la couleur désirée, bien mélanger. La pâte devient collante. Ajouter la quantité de farine nécessaire pour qu’elle ne colle plus.

Pour la pâte verte :
1 cube d’épinards en branches surgelés, bien cuits et réduits en purée
un peu de farine (blanche et blé dur mélangées)

Ajouter les épinards à une deuxième portion de pâte, bien mélanger. Rajouter la quantité de farine nécessaire pour que la pâte ne soit plus collante.

*

farces

*

Pour la farce rose :
70g de betterave rouge cuite
60g de ricotta bio
35g de séré 0%MG
1 petite poignée de noisettes

Mixer la betterave avec la ricotta et le séré.

Griller les noisettes dans une poêle sèche puis les concasser/hacher. Ajouter au mélange rose.

Pour la farce orange :
130g de courge cuite égouttée
40g de fromage de chèvre
1cc de curry
un peu de poivre noir

Ajouter le fromage de chèvre à la courge encore chaude pour qu’il fonde. Assaisonner et mélanger à la fourchette pour obtenir une consistance homogène.

Pour la farce verte :
60g de brocolis cuits à la vapeur, encore fermes
50g de feta (de brebis !)
50g de séré 0%MG
1/4cc de cardamome en poudre
un peu de poivre noir

Mélanger tous les ingrédients à la fourchette.

Etaler la pâte (pour mon moule à ravioli, à la machine, la position idéale est entre la dernière et l’avant dernière... moyennement pratique, mais on se débrouille) en prenant soin de n’enfariner qu’un côté, l’autre doit rester assez « collant » pour que les ravioli puissent être bien soudés. Farcir et façonner les ravioli à la main ou dans un moule : farce rose dans la pâte verte, farce verte dans la pâte rose et farce orange dans la pâte blanche, ou autrement ! ;)

*

blanches farce_rose farce_verte trio_et_rouleau

Cuire les ravioli dans l’eau bouillante salée. Servir bien chauds avec du parmesan râpé. Miam !

*

trio_de_ravioli

Trucs et astuces :
Pour le jus de betterave : râper un petit morceau de betterave cuite, ajouter un peu d’eau, faire chauffer 30 secondes au micro-ondes. Laisser macérer un peu puis presser la betterave pour récupérer le jus.
Ca prend énormément de temps de préparer trois pâtes et trois farces différentes le même soir... A l’avenir, je serai plus sage et choisirai une sorte de pâte et une sorte de farce à la fois, ou bien je les préparerai à l’avance...
Congélation : j’ai fait un essais et ça a super bien fonctionné ! Quel bonheur de manger des délicieux ravioli maison en rentrant de trois heures au mur d’escalade ! Il suffit de bien les enfariner et de les congeler soit en vrac, soit par plaques entre des feuilles de plastique alimentaire, et de les cuire dans l’eau bouillante salée au moment voulu. Rien de plus simple !  :)

Les trois sortes sont très bonnes, mais nos chouchous sont les ravioli verts aux éclats de noisettes grillées, vraiment une révélation ! D’ailleurs j’ai eu ma petite seconde de fierté le lendemain midi…: une de mes collègues, italienne – qui s’y connaît donc en ravioli – les a goûtés et m’a demandé la recette ! Si ça fait pas plaisir, ça ?

*

verts

*

ravioli_miam